Authentifiez votre bouteille

Château Langoa & Leoville Barton

Grands crus classés en 1855 - Saint Julien

FR | EN

Chais, cuvier & vinification

Chais, cuvier & vinification… le secret des lieux

Le cuvier bois

Pendant la vendange, les raisins sont envoyés au cuvier où ils sont vinifiés dans des cuves en bois d’environ 200 hectolitres. Cet ensemble imposant de cuves en bois est plaisant à regarder et illustre l’approche traditionnelle de l’élevage des vins qui prévaut à Langoa et à Léoville Barton.

Il y a quelques années, la mode était de remplacer les éléments en bois par des cuves en acier inoxydable. Ce choix aurait pu se justifier, car il permettait de mieux contrôler la température de fermentation, chose impossible, à ce temps-là, avec le bois.

Néanmoins, les Barton pensèrent d’une part que l’investissement était trop important au regard des excellents vins produits par le passé dans les cuves en bois, et d’autre part qu’un équipement pourrait sans doute s’adapter dans un futur proche aux cuves existantes.

Cette hypothèse se vérifia et aujourd’hui un système de thermorégulation permet de fermenter les jus à la température choisie. Ainsi, il ne subsiste aucun regret d’avoir conservé les cuves en bois qui ont tout de même plus de charme !

La vinification

Pour les Barton le respect de la tradition n’est pas pour autant une idée fixe. Un fouloir-égrappoir des plus modernes a été installé ainsi qu’un pressoir de dernière génération. Généralement la fermentation dure cinq jours pendant lesquels le jus est remonté dans la cuve à l’aide d’une pompe deux fois par jour. Le vin macère avec le marc pendant une période approximative de deux semaines, la durée exacte étant fonction de la qualité de la vendange.

Vient le moment des écoulages où l’on effectue le pressurage du marc pour obtenir le vin de presse, composant important de l’assemblage final. On procède par la suite à la fermentation malo lactique dans les cuves, après quoi le vin est soutiré et placé dans les barriques où il vieillira dans les chais voisins. Ainsi, le travail au cuvier s’achève jusqu’à la vendange prochaine.

Les chais et le vieillissement

Le vin est mis en barriques de chêne français vers le mois de janvier et y restera en “élevage” pendant 2 ans, dans les 2 chais du château.

Bien que les méthodes de vinification modernes permettent à notre époque de consommer les vins plus jeunes que par le passé, les grands millésimes peuvent aisément vieillir de 25 à 30 ans, voire plus. Néanmoins, il convient de préciser que les millésimes de qualité moyenne dégustés au bon moment apporteront plus de satisfaction qu’une grande année consommée trop tôt.

Histoire de famille - Anthony Barton - Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Fusce consectetur lacus a sapien auctor eu facilisis.
Histoire des vins - La dégustation
Histoire du château - François Bréhant